Les couches lavables et réutilisables : un bon plan pour la planète ?

Les couches lavables et réutilisables : un bon plan pour la planète ?

Soucieuses de laisser un monde meilleur à leurs enfants, beaucoup de mamans choisissent de plus en plus les couches lavables et réutilisables. En plus de faire un geste pour la planète, elles font aussi de belles économies.

Qu’est-ce qu’on entend par couches lavables et réutilisables ?

La couche lavable et réutilisable est une culotte en tissu imperméable, elle possède dans son intérieur une partie absorbante et un voile de protection jetable. Généralement, elle se ferme avec des scratchs ou des boutons de pression. Douces et hypoallergéniques, les couches lavables et réutilisables ne présentent aucun danger pour la santé des bébés, car elles sont peu irritantes. En effet, elles sont faites avec du coton, des fibres de bambou, du chanvre ou de ratine de velours, et ça permet de laisser la peau respirer. Certes, leur composition n’est pas bien détaillée, mais souvent, elles sont composées d’une feuille en contact de la peau, d’un noyau de cellulose rempli de gel absorbant (polyacrylate de sodium) et d’une partie externe imperméable faite de polypropylène ou de polyéthylène. Actuellement, on trouve différents modèles de couches lavables et réutilisables afin de répondre aux besoins de chacun. Pour d’autres conseils, visitez le site Mamanbonsplans.

Les soucis avec les couches jetables

couches lavables et réutilisables

Crédits : Twenty20

Il faut savoir que les couches jetables sont une grosse source de pollution, elles représentent 40 % des déchets ménagers d’un ménage avec un enfant entre 0 et 2 ans. Ces déchets sont incinérés, et dans un milieu naturel, elles mettent plus de 400 ans à se désagréger. De plus, une couche jetable utilise pour sa fabrication l’équivalent d’une tasse de pétrole. Pour information, une étude a prouvé qu’un enfant utilise environ 6.500 couches, et ça représente plus de 4 arbres et 25 kg de plastique qui sont obtenus grâce à 66 kg de pétrole brut. Rappelons aussi des perturbateurs endocriniens. Au vu de ces constats, ne serait-il pas intéressant d’utiliser des couches jetables et réutilisables ?

 Bon pour l’environnement et le portefeuille

Faites de matières et de tissus naturels, les couches lavables et réutilisables ne sont pas dangereuses pour les nouveau-nés en plus, elles ont peu d’impacts écologiques, elles génèrent moins de pollution. Elles permettent d’atteindre l’objectif zéro déchet et de profiter d’une vie sans plastique, ce sera un avenir meilleur pour les enfants. Également, elles ne contiennent aucun produit chimique néfaste pour bébé. Toutefois, il faut bien choisir ces couches, et le premier critère à vérifier est leur qualité. Outre leurs différents avantages, précisons également que ces couches permettent de faire de belles économies. Le seul investissement à faire est à l’achat après, elles se lavent et se réutilisent durant des mois, voire même des années. De plus, elles sont abordables. Néanmoins, il ne faut pas que l’enfant reste trop longtemps mouillé au risque de trouver des irritations. Pour leur lavage, c’est 60°C au maximum dans la machine, et le séchage se fait idéalement à l’air libre.

Share