Conditions d’annulation et de remboursement d’un voyage.

Conditions d’annulation et de remboursement d’un voyage.

Tous les préparatifs d’avant voyage ont été déjà fait pour votre séjour prévu depuis des semaines ou votre voyage pour vacances que vous attendiez depuis un bon moment. Réservation du billet, préparation de votre valise, conditions d’hébergement assuré, etc… Cependant, suite à un événement indépendant de votre volonté, vous ne pouvez plus hélas effectuer votre voyage. Un impératif professionnel, un souci familial, un problème de santé, voilà quelques motifs qui peuvent être à l’origine de votre incapacité à prendre votre vol. Face à cette situation qui vous pousse à annuler votre voyage, vous désirez quand même être remboursé par votre agence. Lisez la suite de cette rédaction pour prendre connaissance des conditions d’annulation et de remboursement.

Annuler son voyage est une action qui peut couter chère. C’est une action qui vous pousse dans la plupart des cas à payer des frais ou pénalités d’annulation auprès de votre agence de voyages. Mais pour en sortir le moins perdant possible, il faut prendre connaissance de certains détails.

1- Prévenez très tôt votre agence de voyages.

En effet, en cas d’annulation de votre voyage, le montant des pénalités pécuniaires généralement prévues par les agences dépendent de la durée entre la date de votre désistement et de votre voyage. Plus ce temps est réduit plus vous payerez plus cher. Pour éviter d’avoir à payer gros prévenez donc votre agence le plus tôt possible. Dès le moment que vous décidez d’annuler votre voyage, adressez-vous à votre agence et faites le savoir. Et de préférence prévenez là de votre désistement par le biais d’un courriel. Évitez surtout de le faire par appel. Un mail, un courriel, un fax permet d’avoir une trace écrite.

2- Les pénalités d’annulation et leur montant.

Pour ce qui est du montant des pénalités, ils sont progressifs et se calculent en fonction d’un pourcentage. Plus votre date de départ et d’annulation sont proches plus ce pourcentage augmente. Pour être plus précis, nous allons donner un petit exemple. Votre agence de voyage peut partir du principe où le montant de la pénalité est de 10% du prix du billet dans le cas où vous la prévenez un mois plus tôt. 30% à trois semaines, 50% à deux semaines, ainsi de suite. Les pourcentages ne sont pas fixes et varient d’une agence à une autre. Toutefois, c’est à de vous de le vérifier avant de passer à la signature de votre contrat.

3- Raison de sécurité comme motif d’annulation.

C’est le seul motif pour lequel vous pouvez entrer dans vos fonds en cas d’annulation. Si le lieu de destination pour votre voyage est confronté à un accident nucléaire, un tremblement de terre, des actes de terrorisme ou toute autre situation pouvant compromettre votre sécurité, vous devez être remboursé par votre agence si vous demandez l’annulation. Bien sûr, ce remboursement sera effectué après vérification par cette dernière de votre motif. Mais généralement, on n’en arrive pas à ce stade. Dans de telles situations, l’agence, contraint de respecter votre sécurité doit prendre les devants et vous proposer le remboursement.

4- Cédez votre voyage pour contourner les différentes pénalités.

Face aux grandes pénalités prévues par votre contrat, gagnez plus en cédant votre billet de voyage à un membre de votre famille ou en le vendant le à tout autre particulier. Cela ne posera aucun problème entre votre agence et vous, si bien sur vous remplissez les différentes conditions suivantes :

– vous devez mettre l’agence au courant au moins une semaine à l’avance. Si votre voyage se fait dans le cadre d’une croisière, ce sera au moins deux semaines à l’avance.
– la personne censée prendre votre billet devra accepter la même date et horaire de voyage que vous.

Share